top of page

LA COLLAB
AVEC SOIE ROUGE

[Les règles sont un tabou pour celleux qui l'ont instauré]. Les règles sont naturelles (PAS LES RÈGLES DOULOUREUSES). En tenir compte dans l'accès  aux soins relève de l'égalité femmes-hommes et assurer que toustes aient accès aux protections relève de l'égalité tout court.

Et en ce 19 novembre 2023, 10ème journée mondiale des toilettes,
Soie rouge, une super asso qui lutte contre la précarité menstruelle, et
Do you ear me comptent le rappeler
en boucles d'oreilles.

2023 : quand il y a des tampons dans des toilettes, le lieu en question sera perçu à juste titre comme safe et bienveillant. Mais pourquoi tous les lieux ne tiennent pas compte de la moitié de leur clientèle ?

 

Faisons de la micro-fiction un instant, imaginons un monde dans lequel une fois par mois, les hommes (i.e. personnes nés avec un pénis se reconnaissant dans le même genre) saigneraient systématiquement du nez pendant 3 jours. Il y aurait très surement des distributeurs de mouchoirs gratuits dans le métro, un guichet d'urgence dans les pharmacies, une trousse de secours dans tous les établissements... On aurait des cours pour apprendre à gérer, les femmes auraient également ces infos pour mieux traiter les hommes touchés. Si les saignements étaient douloureux, les plus grands professeurs travailleraient sur le sujet (ou auraient probablement déjà trouver la solution).

 

OH COMME C'EST BIZARRE C'EST PAS PAREIL AVEC LES RÈGLES.

LA COLLAB

  • une paire de boucles d'oreilles "Ma chatte / Mes règles"

  • une protection hygiénique réutilisable

  • une protection hygiénique réutilisable pour une personne qui en a besoin

EN SAVOIR PLUS
SUR SOIE ROUGE

Soie rouge est une association qui lutte contre la précarité menstruelle et propose des protections hygiéniques réutilisables pour celleux qui en ont besoin.

Soie Rouge est une petite asso féministe de lutte contre la précarité menstruelle. Elle distribue des serviettes hygiéniques lavables à des personnes précaires (par exemple dans des foyers, centres sociaux, squats, prisons, CRA, campus étudiants...) en fonction de la demande. Les serviettes sont cousues par des personnes bénévoles de chez elles, ou en atelier afin de créer du lien et apprendre à se saisir des machines à coudre et pouvoir en refaire en autonomie, pour soi ou pour qu'elles soient redistribuées. L'organisation est soucieuse du respect de l'environnement, du bien-être et de la santé des plus précaires et tâche de faire de la sensibilisation sur ces questions, et de lutter contre le tabou des règles.

bottom of page